Le Louvre-Lens

Louvre-Lens, un musée capital


Inauguré en décembre 2012, le Louvre-Lens est situé sur un ancien carreau de fosse, au cœur du Bassin minier du Nord-Pas de Calais, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans un bâtiment de verre et de lumière dessiné par les architectes japonais de l’agence Sanaa, ouvrant sur un parc paysager de 20 hectares, il présente les collections prestigieuses du musée du Louvre, ainsi que des expositions temporaires d’envergure internationale.

La galerie du temps, du 4ème millénaire au milieu du 19ème siècle

Aile maîtresse du musée, la Galerie du temps offre un parcours inédit à travers l’histoire de l’art, de l’invention de l’écriture en Mésopotamie au 4e millénaire avant notre ère, jusqu’à la révolution industrielle en Europe au milieu du 19e siècle. Sur une surface spectaculaire de 3000 m² d’un seul tenant, elle réunit plus de 200 chefs-d’œuvre du Louvre, représentatifs de toute la diversité des collections du musée parisien. La scénographie élégante et astucieuse, à la fois chronologique et pluridisciplinaire, offre aux visiteurs un aperçu unique de l’histoire de l’art et crée un dialogue nouveau entre les époques, les techniques et les civilisations. Des parcours thématiques permettent également de suivre, à travers le temps et les aires géographiques, l’évolution de certains grands thèmes tels que l’art du portrait, la représentation du pouvoir ou encore le fait religieux. Au terme de ce cheminement, le Pavillon de verre invite à la contemplation du paysage environnant, dominé par les hauts terrils de Loos-en-Gohelle et le mythique stade Bollaert-Delelis. Cet espace entièrement vitré propose des expositions valorisant la richesse et la diversité des musées du territoire.

Chaque année, 2 grandes expositions temporaires pour redécouvrir le musée

L’organisation chaque année de deux grandes expositions temporaires d’envergure internationale est une autre composante fondamentale du Louvre-Lens. Le musée leur dédie une galerie de 1800 m² dont l’agencement est réinventé en fonction du propos de chaque exposition. La programmation alterne les sujets mettant en perspective un artiste, une époque, une civilisation ou une thématique transversale à l’histoire de l’art.

La Scène du Louvre-Lens pour faire la part belle aux spectacles vivants

Le spectacle vivant a également toute sa place au Louvre-Lens. Située dans le prolongement direct de la galerie d’exposition temporaire, la Scène est une salle d’environ 300 places, dont le foyer accueille l’une des œuvres contemporaines du musée, une mosaïque de l’artiste Yayoi Kusama. La programmation culturelle associe musique, danse, théâtre, cinéma et conférences, pour apporter un éclairage différent sur les œuvres du musée. Le lien étroit qui s’établit entre collections et arts vivants va jusqu’à se manifester, parfois, au sein même des espaces d’exposition, lors de journées événementielles. 

Le Louvre-Lens, plus qu'un musée !

Résolument ouvert et transparent, le Louvre-Lens dévoile également ses « coulisses ». Visibles en permanence à travers de larges baies vitrées, les réserves et l’atelier de restauration d’œuvres sont aussi visitables. Ce dispositif rare, complété par des installations multimédia, propose au public de mieux comprendre le musée, ses œuvres et ses métiers. C’est également la vocation du Centre de ressources, dont la médiathèque et les rendez-vous réguliers permettent de préparer et de prolonger la visite, et même de plonger virtuellement au cœur des œuvres grâce à une « bulle immersive » unique au monde.

Par bien des aspects, le Louvre-Lens est un « autre » Louvre. Car s’il déploie les collections du plus grand musée français dans toute leur amplitude géographique et chronologique, il pose un regard résolument différent sur les œuvres, offrant de nouvelles clés de compréhension du monde.

 

 

Contact

Musée du Louvre-Lens
99, rue Paul Bert - 62300 Lens 
03 21 18 62 62

www.louvrelens.fr

Page Facebook
MuséeLouvreLens

info@louvrelens.fr

Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi. 
Fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

 

2009-2012, le temps de la construction

2012

C'est l'année d'achèvement du nouveau musée.
4 décembre 2012 : Inauguration du Louvre-Lens

2009

4 décembre 2009

La première pierre est posée sur le site annonçant le début d'un chantier qui devrait durer trois ans.
La Maison du projet ouvre ses portes au public à l'extrémité Est du site.

16 novembre 2009

Les entreprises retenues pour édifier le Louvre-Lens signent leurs ordres de service. L'aménagement du chantier commence.

Avril 2009

Un second appel d'offres pour la construction du musée est lancé.

Février-mars 2009

Après plusieurs sondages, la Région Nord - Pas de Calais procède à la démolition des bâtiments qui abritaient des entreprises sur le site d'implantation du futur musée.

 

2007-2008, projet et permis de construire validés

23 juillet 2008

Le permis de construire du musée est attribué par le préfet du Pas-de-Calais.

Juin 2008

Le projet scientifique et culturel du Louvre-Lens est validé
L'appel d'offres des travaux s'étant révélé infructueux, une nouvelle consultation des entreprises est préparée.

12 novembre 2007

L'avant-projet définitif du projet architectural est validé par la Région Nord-Pas de Calais, maître d'ouvrage.

21 mai 2007

L'avant-projet sommaire du projet architectural présenté par l'agence SANAA est approuvé par la Région et reçoit l'accord de l'ensemble des partenaires.

 

2006, les études

26 octobre 2006

En déplacement au Japon pour visiter le musée réalisé à Kanazawa par l'agence SANAA, le président de la Région, le président-directeur du Louvre et le maire de Lens prennent connaissance de l'avancée du travail des architectes sur le Louvre-Lens.

6 octobre 2006

De nombreux conseillers régionaux et membres du Conseil économique et social régional se rendent à Bilbao pour visiter le musée Guggenheim et apprécier ses retombées économiques et sociales sur le pays basque.

14 mai 2006

A l'initiative de la Ligue régionale d'athlétisme, est organisée entre Lille et Lens la première « Route du Louvre », épreuve de marathon, mais aussi course de 10 km et randonnées pédestres, rassemblant près de 8 000 personnes sur le site du Louvre-Lens

11 avril 2006

En présence du Ministre de la culture et de la communication, Henri Loyrette, président-directeur du Louvre, accueille au Louvre les élus du Nord Pas-de-Calais pour leur faire visiter le musée parisien.

Début 2006

Les études opérationnelles sont lancées. Elles concernent aussi bien les études de publics, l'accessibilité et l'insertion urbaine du projet que les études techniques liées à la réalisation de l'ouvrage.

 

2005, un projet architectural pour le Louvre-Lens

26 septembre 2005

A l'issue de l'examen par le jury du concours des six projets architecturaux remis, la Région Nord Pas-de-Calais désigne l'agence d'architecture japonaise SANAA comme lauréate.

13 juillet 2005

Le comité de pilotage qui associe tous les partenaires régionaux concernés par le projet se réunit pour la première fois. Il se dote d'un comité opérationnel plus restreint pour suivre sa réalisation.

12 mai 2005

L'Etat, le musée du Louvre et les collectivités locales signent un protocole d'accord fixant les conditions techniques, juridiques et financières de réalisation du futur musée.

21 janvier 2005

La Région Nord Pas-de-Calais, maître d'ouvrage du futur musée et principal financeur, lance un concours international d'architecture.

29 avril 2005

Six équipes d'architectes sont choisies parmi 124 cabinets candidats.

 

2004, le choix de Lens

29 novembre 2004

Le premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, désigne Lens comme ville d'accueil du nouveau Louvre.

Juillet 2004

Le ministre de la culture et de la communication, Renaud Donnedieu de Vabres, visite les sites des six villes candidates.

 

2003, une nouvelle étape de décentralisation culturelle

Novembre 2003

Lens devient ville candidate pour accueillir une « antenne » du musée du Louvre : Arras, Calais, Boulogne-sur-Mer, Valenciennes et Amiens sont aussi dans la course.

27 mai 2003

Le ministre de la culture et de la communication, Jean-Jacques Aillagon, plaide en faveur d'une décentralisation des grands établissements culturels parisiens

 

Une association lensoise de soutien au Louvre : A2L

Le Conseil de développement de l’Agglomération de Lens-Liévin, en lien avec le comité de soutien de la candidature de la Ville de Lens et avec les autres Conseils de Développement du Bassin Minier ont décidé de créer une association des amis du Louvre-Lens pour accompagner l’implantation du Musée.

L’association A2L se propose d’être un interlocuteur privilégié des collectivités territoriales initiatrices du projet (Région, Département, CommunAupôle de Lens-Liévin et Ville de Lens) et du Musée du Louvre pour :

  • Accompagner la réussite du Louvre-Lens en proposant des initiatives émanant de la société civile
  • Sensibiliser et informer la population sur les enjeux du Louvre-Lens
  • Fédérer et promouvoir les initiatives pour et autour du Louvre-Lens
FacebookTwitterPartageImprimerEnvoyer