L’abattoir municipal

Avant la guerre de 1914-1918, l’abattoir de Lens était loin de satisfaire les besoins des Lensois.

Dans un premier temps, un établissement provisoire est bâti à partir de novembre 1919 sur l’emplacement de l’ancien mais très vite, la municipalité met à l’étude la construction d’un grand abattoir moderne dont la conception est confiée à Jean GONIAUX. Celui-ci est construit dès octobre 1923 sur un terrain situé avenue Van Pelt (emplacement de l’actuelle C.P.A.M.) à proximité du canal qui devait servir à la circulation des bêtes, une gare d’eau ayant même été envisagée. En effet, la ville veut permettre une grande accessibilité du bâtiment, indispensable à la ville mais aussi à tous les villages environnants. C’est pourquoi il est également raccordé à la ligne de chemin de fer se trouvant également près de la gare du marais. S’il se veut accessible, il se veut aussi moderne.

Des améliorations fonctionnelles sont apportées par apport à l’ancien avec une attention particulière à la salubrité des locaux. Des petits pavillons de brique avec une charpente en fer sont dispersés sur tout le terrain sans grande cour centrale. Parmi ces pavillons, on peut compter des halls d’abattages, des triperies, des étables…De plus, le nouvel abattoir s’ouvre sur trois rues facilitant l’entrée des animaux…ce qui n’empêche pas les désagréments.
Après un demi-siècle de service, le conseil municipal du 21 mars 1974 décide sa fermeture définitive. La démolition du bâtiment, très délabré, n’est ordonnée qu’en 1994.

Les abattoirs municipaux en 1968

FacebookTwitterPartageImprimerEnvoyer