Le Tour de France

Le nord est une terre de cyclisme, cela n’est plus à démontrer c’est donc tout naturellement, quand le tour de France passe à Lens en 1953 et en 1955 qu’un public très nombreux se retrouve sur les trottoirs de la ville pour acclamer la caravane puis les coureurs du peloton.

En 1953, un peloton d’une soixantaine de coureurs emmené par Lauredi, Geminiani et Schaer alors leader de l’épreuve passent les premiers aux alentours de midi. 30 secondes plus tard, un autre peloton est à leurs trousses. L’épreuve de 188 kms passant également par Arras et Abbeville sera remportée par le hollandais Voorting franchissant la ligne d’arrivée de Roubaix devant Mirando et Lauredi. A l’issu de ce tour de France, c’est Louison Bobet qui remporta le maillot jaune tant convoité.

C’est également lui qui, deux années plus tard remporta le 42eme tour de France de 1955 passant également par les rues de Lens. Ce passage se fit lors de la 2eme étape où un public aussi nombreux que la dernière fois, réunissant petits et grands, était venu manifester son enthousiasme. C’est le français Antonin Rolland qui, cette fois ci, passa toujours à Roubaix, la ligne d’arrivée en premier. Toutefois celui-ci ne prit pas le précieux maillot jaune qui allait provisoirement sur les épaules du hollandais Wagtmans.

FacebookTwitterPartageImprimerEnvoyer