Sélectionner une page

Deuxième libellule

La ville de Lens récompensée par l’obtention de sa seconde libellule.

Une deuxième libellule synonyme de biodiversité pour la Ville de Lens

Dès 2014, la Ville de Lens a participé au concours de la Capitale de la biodiversité pour ainsi obtenir une première libellule. Deux ans plus tard, en 2016, une deuxième libellule a été donnée à la Ville de Lens.

Les efforts faits par la Ville de Lens en matière de biodiversité ont donc été reconnus par un label  avec cette deuxième libellule. Symboliquement, un panneau l’informe à la population dans les entrées de ville mais c’est bien un travail de longue haleine engagé par les services de la Ville.

Depuis plusieurs années, la Ville remplit les critères pour être reconnue par ce classement donnant une image de marque au territoire : gestion différenciée des espaces verts, la mise en place des jardins partagés qui regroupent dans leur espace des hôtels d’insectes, des créations de mares, de compostage, des ruches, des plantes pour attirer les abeilles etc. Dans la ville, depuis plusieurs années, on observe la multiplication de paillage dans les massifs, de plantes vivaces afin de garder un fleurissement annuel.

De la pédagogie avec les enfants

Auprès des enfants, le travail a également été considérable. En témoigne les mises en place de nichoirs dans les écoles lensoises ou encore cet effort pédagogique autour de l’environnement matérialisé par la création du site Chico Mendes au stade Leclercq. Il permet aux enfants  de découvrir la biodiversité près de chez eux.

La Ville s’organise également de manière différente que ce soit au niveau de la gestion de l’eau ou encore de la gestion différenciée. Le développement des sciences participatives a évolué : des observations sont ainsi faites quant à l’évolution des papillons, plantes, oiseaux, chauve-souris etc. Un inventaire est ensuite envoyé au Museum national de l’histoire naturelle.