Sélectionner une page

Les terrains synthétiques

Les terrains synthétiques à Lens.

La Ville de Lens à la pointe des équipements en pelouse synthétiques

La Ville de Lens compte trois terrains synthétiques. Si le terrain du stade Leclercq a été réalisé en 2013, la vitesse supérieure a depuis été passée sur deux autres sites. Des sites qui ont bénéficié l’héritage UEFA suite à l’organisation de l’Euro 2016 à Lens. Comme tous les sites retenus pour la compétition qui s’était déroulée en juin et juillet 2016 en France, des crédits ont été obtenus pour des projets ayant un rapport direct avec le football. A Lens, les sites des stades Léo-Lagrange et Debeyre ont été ciblés.

Les fonds UEFA suite à l’Euro 2016 ont été essentiels

Un premier terrain synthétique a vu le jour en septembre 2016 à Léo-Lagrange tandis que l’inauguration d’un second terrain synthétique (plus un autre demi-terrain synthétique) a été faite en janvier 2018. Un million d’euros ont été investis sur ces deux derniers projets qui permettent la pratique du football pendant toute l’année (jusqu’à 80 heures par semaine) et donc l’entretien a un coût plus économique pour la ville.

Stade Debeyre
(rue Louis-Michel)

Stade Léo-Lagrange
(rue du chemin vert)

X